Termes techniques membre inférieur

Adaptateur


Les adaptateurs sont des composants d'une prothèse qui servent à relier entre eux divers composants fonctionnels tels que le genou ou le pied.

Aide à l'habillage


L'aide au habillage est un bas de recouvrement tubulaire pour faciliter la mise en place de la prothèse. Il est tiré sur le moignon afin qu'il puisse être tiré dans l'emboîture de la prothèse.

Articulation du genou bionique


Ce système d'articulation du genou entièrement commandé par microprocesseur permet une utilisation absolument intuitive de la prothèse. De nombreux capteurs intégrés et une technique de mesure complexe déterminent en permanence le réglage exact et correct de l'articulation du genou. Les systèmes articulaires bioniques du genou permettent une démarche presque physiologique et protègent ainsi l'ensemble du système musculo-squelettique.

Bouncing


Le bouncing est la flexion sous charge contre une résistance à l'amortissement jusqu'à un angle de flexion spécial.

Pied prothétique en carbone


Le matériau carbone est très léger et robuste. En même temps, il est très flexible et a un effet ressort prononcé. Un pied prothétique dont les principaux composants sont en fibre de carbone est donc très léger. L'utilisateur bénéficie d'un rendement énergétique élevé lors de la marche.

Adaptateur pivotant


L'adaptateur pivotant est un élément de prothèse qui permet à l'amputé de relever la jambe à partir d'une position naturelle. Cela peut être très utile dans de nombreuses situations, par exemple lors de l'enfilage de chaussures.

Manchon


Le manchon est une sorte de bas qui recouvre le moignon et agit comme une sorte de "seconde peau" entre les tissus mous mobiles du membre résiduel et la coque rigide de l'emboîture. Il protège et amortit les zones sensibles et sensibles à la pression du moignon et relie le membre résiduel à la prothèse. Le choix correct du manchon est essentiel pour que la prothèse tienne bien et s'ajuste confortablement. Mais ce n'est qu'en combinaison avec le bon système de fermeture qui maintient l'emboîture au moignon que le manchon offre un maximum de sécurité et de confort.

Système d'articulation du genou commandé par microprocesseur


Dans ce système prothétique d'articulation du genou, un microprocesseur utilise des capteurs complexes pour détecter les mouvements et ajuster correctement la prothèse en temps réel. Il régule les phases d'oscillation et d'appui pour que l'utilisateur puisse se fier en toute sécurité à sa prothèse de genou.

Pied prothétique


Un pied prothétique est un pied artificiel qui remplace le pied physiologique. Il présente toujours un avantage fonctionnel particulier et est choisi individuellement pour l'utilisateur en fonction de sa mobilité. Un pied prothétique a une forme de pied naturelle.

Prothèse de genou


Une prothèse de genou est un genou artificiel qui remplace fonctionnellement le genou physiologique. Les différentes articulations du genou supportent les besoins individuels en fonction de la mobilité des personnes amputées. Pour une sélection correcte du genou, nous vous recommandons notre aide à la sélection KneeSelect.

Emboîture


L'emboîture de la prothèse est la liaison entre le moignon et la prothèse et remplit une fonction importante : elle assure la tenue optimale et le bon ajustement de la prothèse et est donc décisive pour l'acceptation et le bien-être de l'utilisateur. Pour ce faire, l'emboîture est fabriquée individuellement en fonction de la forme du moignon et de la mobilité de l'utilisateur.

Phase de basculement


La phase de basculement décrit le moment où le pied se balance librement en l'air en marchant.

Phase d'appui


La phase d'appui est le moment où l'utilisateur se tient complètement droit et charge la jambe sans bouger vers l'avant ou vers l'arrière.

Adaptateur de torsion


Un adaptateur de torsion permet à la prothèse de tourner sans bouger le pied. Il est monté au-dessus du pied prothétique.

Système de vide


Un système de vide est un système de dépression qui crée un vacuum entre le moignon, le manchon et l'emboîture au moyen d'un "principe de fonctionnement actif" (pompe) ou d'un "principe de fonctionnement passif" (course et traction du moignon). L'objectif est que la prothèse adhère bien au corps et établisse une connexion sûre.

Yielding


Le yielding est la flexion sous charge contre une résistance à l'amortissement avec un angle de flexion illimité.

Degrés de mobilité


Votre activité joue un rôle important dans l'ajustement des prothèses. C'est pourquoi la technique orthopédique distingue les degrés de mobilité suivants :

Faible degré de mobilité


Les marcheurs dits d'intérieur ont un faible degré de mobilité. Ils parcourent de courtes distances sur terrain plat et à faible vitesse.

Moyen degré de mobilité


Les marcheurs extérieurs limités ont un degré de mobilité moyen. Ils peuvent aussi marcher sur des terrains accidentés et surmonter des obstacles bas comme les bordures de trottoir et les marches.

Haute degré de mobilité


Les marcheurs extérieurs sans restriction ont un haut degré de mobilité. Ils peuvent marcher sur presque toutes les surfaces et à des vitesses différentes, et parcourir de plus longues distances. Ils peuvent surmonter presque tous les obstacles et s'engager dans des activités professionnelles, thérapeutiques et autres.

Degré de mobilité particulièrement élevée


Les marcheurs d'extérieur sans restriction et particulièrement exigeants peuvent utiliser leurs prothèses pour faire face à une sollicitation encore plus élevée dans le sport, le travail et les loisirs.