Heinrich Popow

Une phrase clé dans la vie de Heinrich Popow a donné naissance à sa devise personnelle : "Toujours quelque chose de plus que les autres". Alors qu'il était hospitalisé à Bonn dans l'attente de l'amputation d'une cuisse provoquée par un cancer des os, Heinrich, âgé de neuf ans, a reçu la visite inattendue d'un homme qui lui a promis qu'il pourrait même continuer à faire du sport plus tard : "Vous pouvez tout recommencer. Tu dois juste essayer un peu plus que les autres." Puis l'homme a levé la jambe de son pantalon, montré sa prothèse et dit au garçon qui il était. Arno Becker, cycliste paralympique, champion d'Allemagne 1990 en contre-la-montre individuel.

Pour Heinrich, c'est clair : "Je ne fais pas du sport malgré mon handicap, mais à cause de cela. Par le sport, je ne me sens pas non plus comme une personne handicapée dans la vie de tous les jours".

Heinrich est entre-temps devenu lui-même technicien orthopédiste. Dans ce métier, il bénéficie également de la richesse de l'expérience qu'il a acquise dans le cadre d'une collaboration étroite et constante avec le département développement d'Ottobock. Ses connaissances pratiques et théoriques et ses commentaires d'experts ont souvent été intégrés dans des produits destinés à l'usage quotidien ainsi qu'aux soins individuels des sportifs de loisir et de compétition.

Heinrich Popow est particulièrement soucieux d'ouvrir la voie du sport à un plus grand nombre de personnes. " Ne cours pas, ne marches pas ", dit-il lorsque les nouveaux arrivants potentiels se voient refuser le soutien nécessaire. Il se déplace dans le monde entier avec Running Clinics, des cours qui aident physiquement et mentalement les débutants en particulier à mieux exploiter leur potentiel de performance avec des prothèses sportives. En 2015, l'Association allemande des sports pour handicapés et Ottobock ont organisé conjointement les Journées des talents à Duderstadt, au cours desquelles Heinrich s'est entièrement consacré aux enfants et aux jeunes. Toutes les personnes impliquées veulent absolument poursuivre ce projet réussi.

Heinrich est un personnage populaire qui est également impliqué dans une variété d'activités au-delà du sport : Il suit les invitations des écoles aux cours de sport. Et il est l'interlocuteur de l'hôpital de Bonn et d'autres cliniques allemandes où les jeunes sont confrontés à l'amputation. Parler de l'avenir avec eux, comme Arno Becker l'a fait à l'époque, signifie beaucoup pour Heinrich. Lorsqu'ils sortent de la clinique de rééducation, il les invite à Leverkusen. "Je leur apprends à se fier à leur prothèse quand ils marchent. Il ne s'agit pas d'entraînement sportif." Pas encore, peut-être dans un cas ou dans l'autre.

Les plus grands succès de la compétition :

Jeux paralympiques Championnats du monde IPC
Rio 2016 Londres 2012  
  • Saut en longueur Or
  • 100 m Or
  • 200 m Bronze
  • 4 x 100 m Bronze
  • Lyon 2013: 100 m Or, 200 m Bronze, Saut en longueur Bronze
  • Christchurch 2011: 100 m Or, Saut en longueur Or
  • Assen 2006: Saut en longueur Bronze
  • Lille 2002: Saut en longueur Bronze
Beijing 2008 Athènes 2004
  • 100 m Argent
  • 100 m Bronze
  • 200 m Bronze
  • Saut en longueur Bronze

Dates importantes

Nationalité : Allemande

Année de naissance : 1983

Sport : athlétisme (100 m, 200 m et saut en longueur)

Classification : T42

Meilleures performances personnelles :

100 m: 12,11 sec (record du monde actuel)

200 m: 25,90 sec

Saut en longueur : 6,77 m (record du monde actuel)

Entraîneur :Karl-Heinz Düe

Équipe/club d'accueil : TSV Bayer 04 Leverkusen

Faits saillants de la carrière : Or sur 100 m aux Jeux paralympiques de 2012 à Londres

Or en saut en longueur aux Jeux paralympiques de 2016 à Rio avec record paralympique

Équipement :

En sport : 3S80 und 1E91
Dans la vie quotidienne : Genium X3

Restez au courant de l'actualité