Johannes Floors

"Courir en tant qu'athlète et sentir la vitesse ou naviguer dans les airs pendant un saut en longueur - le sport libère des émotions ", dit Johannes Floors.

Il est important pour lui en tant qu'athlète de ne pas perdre le plaisir dans la matière et motive les autres avec cette attitude. Il n'aurait pas pu prévoir qu'il serait un athlète à succès aujourd'hui. Il est né avec un défaut du fibula, les deux os du mollet manquaient et ses pieds étaient déformés. A l'âge de 16 ans, Johannes a décidé de faire amputer les deux jambes. "La douleur dans la vie quotidienne était trop forte et trop grande. Pendant que j'étais encore au lit, j'ai pris ma décision : Je me suis inscrite au baccalauréat sportif."

Ses prothèses étaient maintenant ses jambes. Courir et faire du sport avec eux a changé sa vie d'une manière fondamentalement positive. "Avec les prothèses, non seulement je pouvais courir, mais j'ai atteint ma taille naturelle en une journée.

L'athlète de 1,80 mètre de haut a réussi un triathlon pour obtenir son baccalauréat sportif. Floors a d'abord été nageur et a remporté des médailles aux Championnats du monde juniors 2010 avant de se consacrer à l'athlétisme. Avec le relais, il a remporté l'or aux Jeux paralympiques de 2016 à Rio. "C'est tout simplement indescriptible, sachant que nous avons gagné l'or aux Jeux paralympiques. C'était un moment de chair de poule." Dans le temps record européen de 46,67 secondes, il a remporté l'or aux Championnats du Monde Para à Londres en 2017. Floors dit : "Là, je pourrais montrer : je suis là où j'appartiens". Les prochains grands objectifs ont été fixés : une seule médaille d'or aux Jeux paralympiques de Tokyo en 2020, un baccalauréat en génie mécanique en privé.

En tant qu'ambassadeur, il est important pour lui de travailler avec Ottobock pour motiver. "Dans la plupart des cas, une amputation est un échec majeur au début. Il est difficile de rester motivé. Je veux aider avec ça : Que ce soit dans le sport ou dans la vie de tous les jours, la vie continue."

Pour Johannes Floors, être un athlète signifie être un modèle. Surtout pour expliquer Para Sport et la vie avec des prothèses à la progéniture. Il adore s'entraîner avec d'autres athlètes. "Il s'agit de ce que nous faisons et de ce que nous faisons ensemble. Il ne s'agit plus des prothèses."

Pour le technicien orthopédiste formé, le sport paralympique est d'une grande importance. "Nous sommes en effet sur la bonne voie en ce qui concerne l'attention des médias. En athlétisme en particulier, nous avons une excellente occasion d'attirer l'attention sur Para Sport et de montrer ce que nous pouvons faire. Johannes Floors veut apporter cette motivation et cet enthousiasme dans le monde et le partager avec les autres.

Les plus grands succès de la compétition :

  • EM Berlin 2018: Or 200m, 400m, 4 x 100m escadron, rgent 100m
  • WM London 2017: Or 200m, 400m, 4 x 100m escadron, argent 100m
  • Rio 2016 Paralympics: Or 4 x 100m escadron
  • EM Grosseto 2016: Or 200m, 400m, 4 x 100m escadron

Dates importantes

Nationalité : Allemande

Année de naissance : 1995

Sport : Sprint

Classification :
depuis 2018 T 62,
précédemment T 43 (IPC)

Meilleures performances personnelles :
100m: 10,79 secondes
200m: 21,16 secondes
400m 46,65 secondes

Entraîneur : Stefan Press

Équipe/club d'accueil :
TSV Bayer Leverkusen

Faits saillants de la carrière :
Or en escadron aux Jeux Paralympiques de Rio 2016 et 400m Or au Championnat du Monde 2017 à Londres

Équipement :
Prothèse de sport Ressorts Ottobock
Au sport : 1E90 Sprinter